Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

La Dame de Monte-Carlo. Partition complète

 

Dessin J. Membrard
 

 

 

Coll. Jacques Gana

La Dame de Monte-Carlo. Encart publicitaire

 

Dessin
Extr. de : Excelsior, 19.10.1918
 

 

 

BNF Gallica

La Dame de Monte-Carlo. Encart publicitaire

 

Dessin
Extr. de : Excelsior, 24.10.1918
 

 

 

BNF Gallica

La Dame de Monte-Carlo. Encart publicitaire

 

Dessin
Extr. de : L'Echo de Paris, 20.10.1918
 

 

 

BNF Gallica

 

La Dame de Monte-Carlo

  opérette en 3 actes à grand spectacle
Texte LÉGLISE (Georges) (Livret et Lyrics)
PINGRIN (Edmond) (Livret et Lyrics)
Musique RAYNAL (Germaine)
MOUTON (Hubert)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 58 jours
Variétés 19/10/1918 - 15/12/1918 58 Création
Distribution à la création
Mme DIETERLE (Amélie) Florette Nemours
Mme WARNA (Maguy) Gyska
Mme VALINSKA Evelyne
Mme RICHARD (Léonie) la Baronne
M. BAUR (Harry) Polotcheff
M. BAUGÉ (André) Lord Barsons
M. MASSART (Alphonse) Le Baron des Galettes

direction musicale LEONCAVALLO (Gastone)

Il est vraisemblable que Poulenc et Cocteau, lorsqu'ils écrivirent leur "Dame de Monte-Carlo" en 1961 se soient souvenus de ce titre !

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Il est évident que lord Barsons a eu tort de laisser dans son pardessus le portefeuille qui contient un document auquel sont attachés son honneur et sa fortune et surtout, en entrant dans un salon du Casino de Nice, de le déposer sur la première chaise venue. Ces grands seigneurs anglais sont d’un distrait !...

Cela permet à un ancien coiffeur devenu, sous le nom de Polotchef, chef de la police d'un maharadjah hindou, de s’en emparer, et voilà lord Barsons en bien mauvaise posture, comme on s'en doute.

Heureusement, la fille naturelle du maharadjah, qui l’aime - éternelle histoire des Capulets hindous et des Montaigus anglais ! - le lui rend grâce à un petit Italien qui vend des statuettes de plâtre et Lord Barsons l’épouse.
Mais comme cela ne doit naturellement arriver qu’à la fin du troisième acte, on imaginera volontiers qu'il se passera auparavant bien des incidents !

[Extrait de "La Presse", 21 octobre 1918]

Critiques et articles de presse
Le Figaro 20/10/1918 Critique par Intérim.
Le Gaulois 20/10/1918 Critique par Louis Schneider.
L'Echo de Paris 20/10/1918 Article publicitaire.
La Presse 21/10/1918 Critique par Guy de Téramond.
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : SGTE (Société Générale Théâtrale et d'Editions), 1919

Partition complète (227 p.)


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs