Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

La Nuit passionnée. Marguerite Moussy

 

Dessin Julien Pavil (1897-1952)
Extr. de : Comoedia, 08.09.1925
 

 

 

BNF Gallica

 

La Nuit passionnée

  opérette bouffe à grand spectacle
Texte HANSWICK (Yoris d') (Livret)
GRAGNON (Alfred) (Livret)
VITERBO (Max) (Lyrics)
Musique MORISSON (Henri)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 65 jours
Cigale 05/09/1925 - 08/11/1925 65 Création
Distribution à la création
Mme WALTER (Yolande) Albertine
Mme MAURY (Marcelle) Vannah
M. DORIAN (Albert) Macramé
M. HARDOUX (Edouard) Narcisse Barbotin
Mme LEBLOND (Henriette) Héloïse
Mme MOUSSY (Marguerite) Lola d'Etigny, danseuse
M. MERIEL Le Radjah
M. ELAIN (Léon) Florent

direction musicale MORISSON (Henri)

D'après Eugène Scribe.

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Narcisse Barbotin et sa gentille maîtresse Albertine tiennent à Java un hôtel luxueux. C'est là que se rencontrent en cachette Vannah, la jolie petite épouse du Radjah, et le séduisant Florent, jeune officier français. Lola d’Etigny, danseuse parisienne, descend a l’hôtel, accompagnée de sa camériste Héloise. Cette dernière est l’épouse acariâtre de Barbotin, abandonnée autrefois à Paris par son mari excédé. Elle recommence à tyranniser Narcisse.

Le Radjah aime à visiter ses sujets, il entre dans l’hôtellerie et a la fantaisie de regarder, par le trou de la serrure, dans une chambre occupée. Il y voit sa femme et Florent. Sa fureur est sans bornes. Aussi veut-il se venger de cruelle façon.

Dans l’île de Java, la coutume veut que la veuve soit brûlée deux jours après le décès de son mari. Macramé, dignitaire de l’Empire, engage le Radjah à se faire passer pour mort. On livrera donc aux flammes l’épouse infidèle et lui-même ressuscitera aux yeux du peuple.

Le souverain est exposé, mort, sa femme, désolée, le veille. L’officier la vient supplier de se donner enfin à lui puisqu’elle est libre, car elle avait toujours résisté à ses ardeurs. Soit ! avant le supplice, elle accordera à Florent tout ce qu'il veut.

Le Radjah qui, naturellement, dans sa funèbre immobilité, a assisté à l'entretien, voudrait bien ressusciter avant d’être trompé. Macramé, toujours habile et dévoué, va donc substituer à Florent un jeune homme. Lola d’Etigny, éprise du bel officier et délaissée pour Vannah, se travestira avec joie. Florent démasque le complot et use des droits amoureux que la douce Javanaise opprimée lui a donnés. Le Radjah est fou de colère. Macramé, pour se soustraire â sa fureur, l'enferme dans un cachot. Lola monte sur le trône et son premier décret, est pour abolir la coutume de brûler les veuves et pour instituer le divorce, ce qui fait le bonheur de Barbotin et d’Albertine et la punition de la méchante Héloïse. Vannah sera heureuse avec l’officier. Mais, pour Lola, le pouvoir n'est pas tout. Aussi, la solitude lui pesant, délivre-t-elle le soir même, le Radjah pour se jeter dans ses bras.

[Extrait de "La Presse", 10 septembre 1925]

Critiques et articles de presse
Comoedia 08/09/1925 Critique par Pierre Maudru.
Excelsior 09/09/1925 Critique par Gaston Lebel.
La Presse 10/09/1925 Article par Gabriel Volland.
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : ,

Je viens à toi (in "Paris qui chante" 1759, 15.09.1925) 1925
Le Meilleur ne vaut rien (in "Paris qui chante" 1759, 15.09.1925) 1925
Les Rendez-vous d'amour (in "Paris qui chante" 1759, 15.09.1925) 1925

Enregistrements originaux ECMF


 / 
Les Rendez-vous d'amour
Partition de référence : "Paris qui chante" 1759, 15.09.1925
2020


 / 
Je viens à toi
Partition de référence : "Paris qui chante" 1759, 15.09.1925
2020


 / 
Le Meilleur ne vaut rien
Partition de référence : "Paris qui chante" 1759, 15.09.1925
2020


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs