Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Le Baiser aux enchères.

 

Dessin Julien Pavil (1897-1952)
Extr. de : Comoedia, 22.11.1922
 

 

 

BNF Gallica

Le Baiser aux enchères.

 

Dessin Julien Pavil (1897-1952)
Extr. de : Comoedia, 22.11.1922
 

 

 

BNF Gallica

Le Baiser aux enchères.

 

Dessin Julien Pavil (1897-1952)
Extr. de : Comoedia, 22.11.1922
 

 

 

BNF Gallica

Le Baiser aux enchères. Nan Stuart et son lion

 

Photo Jules Sabourin
Extr. de : Paris Plaisirs 7, 1922
 

 

 

BNF Gallica

Le Baiser aux enchères. Tera Guinoh dans ses danses cubistes

 

Photo Jules Sabourin
Extr. de : Paris Plaisirs 7, 1922
 

 

 

BNF Gallica

Le Baiser aux enchères. Tera Guinoh dans ses danses cubistes

 

Photo Jules Sabourin
Extr. de : Paris Plaisirs 7, 1922
 

 

 

BNF Gallica

Le Baiser aux enchères. Tera Guinoh dans ses danses cubistes

 

Photo Jules Sabourin
Extr. de : Paris Plaisirs 7, 1922
 

 

 

BNF Gallica

 

Le Baiser aux enchères

  opérette à grand spectacle en 3 actes et 10 tableaux
Texte RÉGIS (Régina) (Livret)
SARTORIS (Cécile) (Adaptation française)
Musique KUFFERATH (Camille)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 46 jours
Apollo 18/11/1922 - 02/01/1923 P 46 Création
Distribution à la création
M. VALLÉE (Marcel) Baron Héristal de Compostelle
M. SERJIUS Comte Willy de Chèvrefeuille
M. DELANGLE (Raymond) Comte Bob de Larsay
Mme CERNAY (Thérèse) Baronne Héristal de Compostelle
Mme DARBELLE (Lucette) Suzy de Valenciennes
Mme STUART (Nan) Duchesse Florence de Courtleigh
M. FREY (Fernand) Marius
M. MARCK (Georges) Le Dompteur
Mme TERA-GUINOH Danseuse

costumes BAJENSKI
décors SMITH (Francis)
direction musicale POUGET (Leo)
mise en scène D'HANSWICK (Yoris)

Programme
1922 Apollo
Coll. Jacques Gana
L'Histoire
Résumé de la pièce

× Le jeune et séduisant viveur, Bobbie, a un oncle et une tante, d’âge certain, et une maîtresse de luxe. Ruiné, il obtient de la tante, un chèque de deux cent mille francs, pour refaire sa fortune. Mais ce chèque, il le donne, dans une vente de charité, afin de gagner l’enchère d’un baiser qu'accordera une charmante Anglaise, de haute noblesse. Malheureusement, elle a été délaissée en naissant, par son père, et sans le moindre argent attaché à sa petite personne. Un brave homme l'a recueillie, élevée selon le rang qu’un jour elle doit tenir. Et, pour qu’elle ait une dot, il a imaginé de lui faire gagner de l’argent en chantant, masquée, sous le nom de miss Mystère, dans une cage habitée de lions féroces. L’incognito est bien gardé. Et, comme on l’imagine, Bobbie aime la noble jeune fille et est aimé d’elle. Un rival du jeune homme découvre l'identité de la chanteuse. Mais il n’en résultera aucun mal et tout le monde sera heureux, solon la règle optimiste et classique de l’opérette.

[Extrait de "La Presse", 22 novembre 1922]

Critiques et articles de presse
Larousse mensuel 01/11/1922 Critique.
Comoedia 14/11/1922 Avant-première par André Rigaud.
La Presse 22/11/1922 Article par Jane Catulle-Mendès.
Comoedia 22/11/1922 Critique par Pierre Chapelle / Jean Bastia.
(suite)
Le Figaro 23/11/1922 Critique par André Messager.
Excelsior 23/11/1922 Critique par Emile Vuillermoz.
Le Gaulois 24/11/1922 Critique par Louis Schneider.
Le Ménestrel 24/11/1922 Critique par Pierre d'Ouvray.
Journal amusant 02/12/1922 Critique.
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : Arlequin, 1922

Ah ! La divine rencontre
Jalousie
Mon p'tit coeur faisait pan pan
Oh ! Rois du désert


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs