Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

 

L' Araignée au plafond

  comédie musicale en 3 actes
Texte ALBERT JEAN (Livret)
LOYSEL (Jean) (Lyrics)
Musique LOYSEL (Jean)
MATIS (Georges)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 64 jours
Oeil de Paris 20/12/1928 - 10/02/1929 53 Création
Broadway 06/04/1929 - 16/04/1929 11
Distribution à la création
M. MARTIGNY (Maurice) Edmond Dumoustier
M. ICHAC (Paul) Callixte Laborel
M. BERGER (Max) Hippolyte Arpaillargues
M. FONTEX (Geo) Adrien Laborel
M. NICOLAS (René) Lucien
Mme LOUIS (Yvonne) Clotilde
Mme LHOT (Madeleine) Nicole
Mme MYRINE (Simone) Angélique
Mme SOLANGE (Camille) Monique
Mme MICHEL (Yvonne) 1e dame
Mme ELVIRA (Jane) 2e dame
Mme BLANCI (Vona) 3e dame

chorégraphie MALATZOFF (Simon)
décors QUIGNON (Jean-Roland)
décors LOUIS (Yvonne)
direction musicale MATIS (Georges)
mise en scène GEORGÉ (Ernest)

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Un certain Callixte Laborel est l’inventeur d’une teinture capillaire à la mode, qu’il fait payer des prix fous. Il est en train d’amasser une fortune, et son bonheur serait complet si son fils ne lui donnait les plus graves inquiétudes. Le jeune homme se livre, dans le laboratoire du coiffeur, à des pratiques mystérieuses et paraît absorbé par un rêve étrange.

Un jour, il annonce en triomphant qu’il vient de faire une merveilleuse découverte. Il a trouvé un élixir qui transforme les cœurs. Par lui, les doux deviennent violents ; les faibles acquièrent une énergie farouche, les natures les plus froides s’enflamment ; les tempéraments volcaniques se congèlent. Tous les personnages de la pièce font, naturellement, l’expérience du produit, et les rôles se renversent. Il leur suffira, heureusement, d’une nouvelle application pour revenir à leur état premier.

[Extrait du "Figaro", 24 décembre 1928]

Critiques et articles de presse
Comoedia 19/12/1928 Article.
La Presse 20/12/1928 Article.
Comoedia 21/12/1928 Article.
La Presse 21/12/1928 Article par Paul Geff.
Excelsior 22/12/1928 Critique par Emile Vuillermoz.
Le Figaro 24/12/1928 Critique par Jacques Patin.
Comoedia 10/04/1929 Reprise au Th. Broadway (avril 1929). Article.
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : Max Eschig, 1929

Partition complète (118 p.)
Livret (176 p.)


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs