Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Billy-Bill. L'Amour très peu pour moi, partition chant seul

 

Illustration Henri Manuel
 

 

 

Coll. Hervé David

 

Billy-Bill

  opérette en 3 actes
Texte DEARLY (Max) (Livret)
LÉGLISE (Georges) (Livret et Lyrics)
VALLIER (Victor) (Lyrics)
BUZELIN (René) (Lyrics)
Musique GOUBLIER fils (Henri)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 30 jours
Scala 17/01/1931 - 15/02/1931 30 Création
Distribution à la création
M. BAUGÉ (André) Billy Bill
M. GEORGÉ (Ernest) Joe Jackins
M. BRINGO Jack Benett
M. ROBERT (Paul) Don Gormas
M. DELAVAL Le Roi du chemin de fer
M. GENIN (André) Roi du café / Barman
Mme VIDIANE (Cloé) Margared Jackins
Mme DOR (Christiane) Dorothée
Mme MASCELLI Mercedes
M. ROMELLE Sim

direction musicale GARCIAS (Martin)
mise en scène GEORGÉ

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Joé Jackins, le roi du parfum, aime sa secrétaire Dorothée, mais n’ose lui avouer. Dorothée, croyant que Joé veut faire d’elle sa maîtresse, déclare qu’elle quittera sous peu la plantation. Cette décision consterne d'autant plus le milliardaire que sa nièce Margared doit se marier prochainement, au grand désespoir de Billy-Bill, cow-boy courageux, tireur infailIible et ami d’enfance de la jeune fille.

Margared ne croit point à l’amour. Elle décide donc de se mettre en loterie, puisqu'on dit que le ménage en est une. Mais, à la veille du tirage au sort, elle regrette sa décision et comprend que son bonheur serait auprès de Billy. Qu’importe ! Le jeune danseur Jack Bennett ayant fait croire que Billy, par jalousie, tuerait le gagnant, a pu racheter tous les billets - sauf un. Billy le joue aux dés et le gagne.

Il n’a plus maintenant qu’à faire « sortir » le numéro du billet pour obtenir la main de Margared. Il imagine d’attacher chaque numéro à l’aile d’un oiseau. L’heure venue, on ouvrira la volière ; Billy, d’un coup de revolver, abattra l’un des volatiles. Le numéro qu’il portera désignera le vainqueur. Mais Billy a pris ses précautions. Tous les oiseaux portent les chiffres de son billet. Billy épousera Margared et Dorothée, ayant enfin compris l’honnêteté des propositions qui lui étaient faites, unira sa destinée à celle de Joé Jackins.

[Extrait de "Comoedia", 19 janvier 1931]

Critiques et articles de presse
Comoedia 17/01/1931 Avant-première.
Excelsior 17/01/1931 Avant-première.
Comoedia 19/01/1931 Critique.
(suite)
Excelsior 20/01/1931 Critique par Emile Vuillermoz.
Le Matin 22/01/1931 Critique par Jean Prudhomme.
Paris Soir 23/01/1931 Critique par Claude Dhérelle.
Le Ménestrel 30/01/1931 Critique par Marcel Belvianes.
Larousse mensuel 01/03/1931 Critique.
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : Choudens, 1931

Partition complète (203 p.)
Dieu d'amour
J'suis un as
L'Amour est le seul but de ma vie
L'Amour très peu pour moi
La ligne
Mes lèvres n'ont jamais parlé d'amour
Son coeur est si loin de moi
Y a rien à faire


Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre

 / 
Dieux d'amour / BAUGÉ (André) (chant)
PATHE X 2257 (1931) - Coll. Hervé David
acc. orch. dir. Godfroy Andolfi

 / 
Duo du clair de lune / BAUGÉ (André), GROS (Lucienne) (chant)
PATHE X 2257 (1931) - Coll. Hervé David
acc. orch. dir. Godfroy Andolfi

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs