Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Les Compositeurs

VERDUN (Henry)

Nom pour l'Etat civil : Maurice-Joseph Castelain
Naissance : Roubaix, 09/08/1895
Décès : Paris, 25/06/1977 (81 ans)
 
Henry Verdun

 

Photo Lipnitzki
Extr. de : Programme original de "La Pouponnière" (Bouffes Parisiens, 1932)
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Oeuvres
  218 j.
La Reine de Montmartre 1926
L' Hostellerie de la vertu 1928 73 J.
Pochette surprise 1929 53 J.
La Pouponnière 1932 92 J.
Articles de presse
Cinémonde

09/02/1933

La musique au cinéma : La musique est une expression légère et heureuse de la vie [Henry Verdun]. Article par Jean Méry.

Compositeur de musique à thème dès 1923, puis de chansons à partir de 1926 ("Moi j'fais mes coups en d'sous", gros succès de Maurice Chevalier), Henry Verdun sera surtout comme son alter-ego René Sylviano, dès les débuts du cinéma sonore en 1930 et jusque vers 1958, un des plus importants compositeurs (en quantité comme en qualité) de musiques de films français, pour Christian-Jaque jusqu'en 1941, mais aussi Abel Gance, André Berthomieu, et beaucoup d'autres. Sa notoriété est moindre que celle de Georges Van Parys essentiellement parce qu'il a collaboré à des films généralement moins prestigieux.

Son plus grand succès, issu du film du même titre, est une chanson : Quatre heures du matin (1937).

La très rare photo publiée ici est la seule connue d'Henry Verdun.

(vers 1940, il changea le "y" de son prénom en un "i" plus français !)

Peu après sa première pièce, "La Reine de Montmartre", co-écrite avec Rogelio Huguet, ils collaborèrent également sur la musique de scène de "L'As du volant", pièce à grand spectacle donnée au Châtelet.

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs