Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

 

Mic

  opérette en un acte
Texte DEVILLIERS (Maurice) (Livret et Lyrics)
Musique PATORNI (Regina)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 1 jours
Hôtel Majestic 15/06/1927 - 15/06/1927 1 Création
Distribution à la création
M. DEFREYN (Henry) Henri, le lieutenant
Mme KERCHKOF Hélène
M. LORIOL Désiré, l'ordonnance
Mme ORVILLIERS (d') Delphine, soeur de lait d'Hélène

direction musicale MINSSART (Paul)

Cette pièce ne connut qu'une seule représentation, dans les salons de l'hôtel Majestic. L'idée était de donner à des directeurs de théatres l'envie de la monter, ce qui, malheureusement pour les auteurs, n'arriva pas...

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Henri, jeune lieutenant, doit épouser sa cousine Hélène, qu’il n’a pas revue depuis qu’elle avait dix ans et qui habite l’Angleterre. De cette époque, il n’a gardé que le souvenir d’une petite fille laide. Aussi, persuadé qu’elle n’a pas dû embellir avec l’âge, il prend le parti d’écrire à son futur beau-père qu’il renonce au mariage. Puis, étant sorti, il laisse son appartement aux soins de son ordonnance, Désiré. Pendant son absence, Hélène, retour d’Angleterre, s’introduit chez Henri, accompagnée de sa soeur de lait Delphine, dans le but de connaître son fiancé. La première chose qu’elle trouve, c’est la lettre.

Dépitée de son contenu, elle jure de faire la conquête de son cousin. Celui-ci rentre à l’improviste et se trouve vis-à-vis de la charmante jeune fille qu’il a remarquée depuis deux jours dans le voisinage. Elle explique sa présence parce que son serin Mic s’est échappé dans la maison du lieutenant. Petit à petit, elle fait Sa conquête et finit par lui avouer sa supercherie. Il ne leur reste plus qu’à se fiancer. Concurremment, Delphine et Désiré, qui n’ont pas perdu de temps, en font autant.

[Extrait de "Comoedia", 18 juin 1927]

Critiques et articles de presse
Comoedia 18/06/1927 Article par Jean Messager.


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs