Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

La Scugnizza. Affiche

 

 

 

 

 

La Scugnizza

 
(trad. de La Scugnizza)
  opérette
Texte LOMBARDO (Carlo) (Livret et Lyrics)
VEBER (Pierre) (Adaptation française)
Musique COSTA (Mario Pasquale)
Représentations
Création mondiale (VO) Turin (Italie) Teatro Alfieri   16/12/1922
Création en France
(ou en langue française)
Ajaccio Th Municipal   01/02/1925

Il est possible que la création française a Ajaccio ait été faite en italien (ce ne serait pas la première fois).
Auquel cas la véritable création en français serait celle de Nice, au Casino de la Jetée-Promenade, le 6 avril 1932.

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Un vieil Américain, aussi riche de dollars que de neurasthénie, M. Toby Gunter, de passage à Paris, a sauvé du suicide un jeune raté, Dick, qui voulait se jeter dans la Seine ; il le conduit sur son yacht, le présente à sa fille Gaby comme son secrétaire, et tous font voile vers Naples.

En parcourant les vieux quartiers, Toby Gunter, qui n’avait plus ri depuis longtemps, s’égaye des cocasseries d’une petite vagabonden Salomé — une Scugnizza — et veut, à tout prix, se marier avec la jeune fille qui lui a rendu le sourire. Mais Salomé a un amoureux, Toto, un petit vagabond comme elle, et une tante, Grazia, buvetière napolitaine. Dans un tel milieu, le mariage de Gunter et Salomé ne peut être que fort cocasse et rempli d’incidents. Le soir du mariage, Toto est surpris dans la chambre de Salomé et arrêté comme un voleur.

Dans le deuxième acte, qui nous offre une belle fête napolitaine, nous voyons Dick amoureux de la fille de son patron, Grazia amoureuse de Gunter, Salomé regrettant Toto et Gunter énervé de n’obtenir aucune faveur conjugale.

Le troisième acte se déroule sur le yacht de Toby Gunter, amarré au port de Nice. Toto s’y est fait enrôler en cachette comme matelot. Il supplie Salomé de fuir et de regagner Naples. Au moment de la fuite, Gunter surprend les amoureux. Après une scène attendrissante, Gunter comprend qu'il est trop vieux pour une femme si jeune. Il se consolera avec la volcanique Grazia, unira Salomé et Toto, Dick et Gaby qui s’adorent en se querellant. Trois mariages. On ne peut mieux terminer une opérette qui se déroule dans les deux plus belles villes du monde: Naples, Nice.

[Extrait de "Comoedia", 25 avril 1932]

Critiques et articles de presse
Comoedia 25/04/1932 Création à Nice. Critique par Maurice Rivoire.
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : Choudens, 1925

Partition complète (88 p.)
Livret (19 p.) (VO italienne) 1929

Version filmée, TV, vidéo

Cliquez pour voir l'extrait video

Version télévisée (RAI, 1958), VO italienne non sous-titrée (1e partie) 00:53:39 1958
Avec :
Elena Giusti, Giacomo Rondinella, Franca Tamantini, Franco Coop, Elvio Calderoni, Clely Fiamma, Arturo Bragaglia, Vanna Nardi, Alberto Carloni, Vittorio Congia, Natale Peretti, Mario Molfesti, Loris Gafforio, Franco Ressel

Adattamento televisivo di Franco Giaculli e Silverio Blasi
Coregrafie : Dino Solari, Scene : Paolo Garretto, Costumi : Maurizo Monteverde
Orchestra della RAI, dir. Cesare Gallino
Regia : Silverio Blasi

Cliquez pour voir l'extrait video

Version télévisée (RAI, 1958), VO italienne non sous-titrée (2e partie) 00:51:17 1960

Cliquez pour voir l'extrait video

Festival de Trieste (1979), VO italienne non sous-titrée 02:13:18 1979
Del Politeama Rossetti di Trieste, Festival dell' operetta, estate 1979.
Daniela Mazzucato (Salomé), Silvana Moyso (Gaby Schmidt), Linda Moretti (Zia Grazia), Luciano Lualdi (Toto), Riccardo Peroni (Chic), Gino Pernice (Toby Schmidt), Gianfranco Saletta (Il Commissario)
corpo di ballo del Festival, Orchestra et coro del Teatro Verdi.
Maestro del coro : Andrea Giorgi, Bozetti : Willy Orlandi, Costumi : Sebastiano Soldati, Regia teatrale e coreografie : Gino Landi, Maestro concertatore e direttore : Guerrino Gruber

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs